Présentation PFDM, Audiens, INA et CNC

/

Jeudi 15 septembre, 16h30 - La Coursive, Théâtre Verdière

Le Festival de la Fiction, c’est plus de vingt ans de promotion de la création, des talents francophones et européens, à travers des projections, des débats et des master class, auprès des professionnels mais aussi d’un public fidèle et toujours plus nombreux.

Le Festival de la Fiction, c’est le rendez-vous incontournable de la rentrée audiovisuelle des acteurs du secteur qui se réunissent pour construire la Fiction de demain, toujours en quête d’idées nouvelles et de découvertes des tendances sociétales.

Aujourd’hui, la France accuse toujours un retard important en termes de parité. C’est pourquoi PFDM (Pour les Femmes dans les Médias), association qui défend des valeurs fondamentales autour de l’engagement, de l’entreprenariat, de l’égalité et de la parité entre hommes et femmes dans l’industrie audiovisuelle et Audiens, groupe de protection sociale de la culture et des médias s’associent au Festival de la Fiction à l’occasion de l’édition 2022 afin de présenter leur étude inédite sur « la parité dans les médias ».

PFDM et Audiens dévoileront les principaux enseignements de leur étude à l’occasion de la table-ronde « Emploi : Où sont les femmes dans les médias ? Le rôle clé de la formation » organisée en partenariat avec le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et l’Institut national de l’audiovisuel (INA).

Pour la première fois, une étude quantitative et qualitative, réalisée à partir de l’activité des employeurs qui relèvent des médias et secteurs assimilés : production audiovisuelle, cinématographique, de films d’animation, post-production, télédiffusion, radiodiffusion et presse soit près de 290 000 salariés déclarés en 2021 détaillera la parité dans les médias et son évolution depuis 2010 à partir des principaux indicateurs collectés par Audiens. 

Le CNC présentera également les chiffres concernant la fiction tirés de son Observatoire de l’égalité femmes-hommes.

L’INA, partenaire historique de PFDM, illustrera l’étude avec des témoignages d’étudiants et de jeunes professionnels.

Rendez-vous le jeudi 15 septembre, de 16h30 à 18h00, au Théâtre Verdière de la Rochelle, 

Laurence Bachman, présidente de PFDM, Caroline Rogard, directrice de la communication d’Audiens, Cécile Lacoue directrice des études du CNC et Agnès Chauveau, Directrice générale déléguée de l’INA présenteront les principaux chiffres et témoignages.

Suivis de la table ronde « Emploi : Où sont les femmes dans les médias ? Le rôle clé de la formation » animée par la journaliste Isabelle Dhombres, en présence de

  • Céline Calvez, députée des Hauts-de-Seine, membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation

  • Sylvie Pierre-Brossolette, présidente du Haut Conseil à l’Egalité (HCE) ;

  • Thomas Dubois, directeur des créations originales chez Amazon Studios

  • Maylis Carçabal, directrice de la communication et des marques de TF1.

  • Anne Holmes, directrice des programmes de France Télévisions 

  • Alexandra Lamy, comédienne, réalisatrice et autrice

PFDM a organisé en présence de tous les diffuseurs, producteurs, presse, industrie musicale, la signature de deux Chartes essentielles au ministère de la Culture

  • Mars 2019 signature de la Charte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes dans les entreprises de médias en présence du Ministre de la Culture

  • Mars 2022 , signature de la Charte « Parité : mode d’emploi » au ministère de la Culture en présence de la Ministre de la Culture et de la Ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes

PFDM, tout au cours de l’année, développe un réseau de soutien pour les femmes dirigeantes des médias, afin de les aider à peser dans leur secteur économique, les assister dans leur ascension et leurs pratiques audiovisuelles et, plus largement, dans la modification des comportements sociétaux afin qu’elles soient mieux reconnues. 

Audiens est le partenaire de confiance des secteurs de la Culture et des Médias en matière de protection sociale. Sa large gamme d’offres et de services sur-mesure (retraite complémentaire Agirc-Arrco, santé et prévoyance, gestion de la Caisse des Congés Spectacles, accompagnement solidaire et prévention sociale assure à ses adhérents une protection à tous les moments de la vie et leur permet de créer et d’entreprendre en toute sérénité. Ses nombreux engagements en faveur de la parité et de la diversité, de la préservation de l’environnement, de l’inclusion ou de la lutte contre les discriminations et les violences sexistes et sexuelles placent l’humain au cœur de ses priorités. Le datalab Audiens permet de mesurer l’emploi et de produire de nombreuses études et statistiques dans les secteurs de la Culture et des Médias.

Le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) est un établissement public à caractère administratif, doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Il est placé sous l’autorité du ministère de la Culture et de la Communication, son président est Dominique Boutonnat.

Les missions principales du CNC sont : la réglementation; le soutien à l’économie du cinéma, de l’audiovisuel, de la création numérique et du jeu vidéo ; la promotion du cinéma et de l’audiovisuel et leur diffusion auprès de tous les publics; la conservation et la valorisation du patrimoine cinématographique.

L’Institut national de l’audiovisuel (INA), média patrimonial de service public, met la question de la place des femmes au cœur de ses programmes et offres, comme la plateforme de streaming illimité madelen. Acteur incontournable de la formation audiovisuelle et numérique avec son école INA sup, il mène également des projets de recherche ambitieux sur la parité avec de nombreux partenaires académiques et développe des outils pour mieux documenter, analyser et comprendre la place des femmes dans les médias. Il contribue par exemple, depuis plusieurs années, au rapport de l’Arcom sur la question.

L’égalité et la parité hommes-femmes dans nos secteurs audiovisuels restent encore à atteindre : nous sommes au seuil d’une grande révolution. Le 15 septembre, au Théâtre Verdière, venez y participer !