Guillaume de Tonquédec

/

Théâtre, télévision, cinéma, Guillaume de Tonquédec explore tous les domaines du métier de comédien.
C’est en classe de 4ème que tout a commencé pour lui.

Son professeur de français invite une professeure de théâtre pour jouer les pièces inscrites au programme scolaire. C’est la révélation. Guillaume se forme au Conservatoire de Versailles, à la classe libre du cours Florent et enfin au Conservatoire de Paris.

À sa sortie d’école, Guillaume joue de nombreuses pièces de théâtre sous les directions de Jacques Nichet, Jean-Luc Boutté, Gildas Bourdet, Roman Polanski, Jacques Weber, Alain Sachs, Etienne et Marion Bierry, Jean Bouchaud, Stéphane Hillel ( 7 ans de réflexion ) ou José Paul avec qui il crée  La garçonnière  au théâtre de Paris. 

Au cinéma il tourne pour Pierre Granier Deferre, Jean-Charles Tacchella, Charles Nemes, Agnès Jaoui, Julien Rambaldi, Nicolas Barry, Raoul Ruiz, Olivier Doran, Florence Quentin, Jean-Paul Rappeneau ( Belles familles ), Yvan Calberac (L’étudiante et Monsieur Henri), Eric Lavaine (Barbecue), Fabrice Eboué (Coexister), Mélanie Auffret (Roxane), Yoann Guillouzouic (Place des Victoires) ou Eric Besnard  (L’esprit de famille).

Il est en ce moment à l’affiche de Délicieux du même Eric Besnard. Notons son étonnante composition dans Les nuits d’été de Mario Fanfani.

Guillaume tourne également pour la télévision aussi bien dans des unitaires que dans des séries. Notamment dans Commissaire Cordier aux côtés de Pierre Mondy. Ou plus récemment dans la mini-série Speakerine produite par Charline Delepine pour France 2 et dirigé par Laurent Tuel. Il croise le chemin de nombreux metteurs en scène dont Marion Sarraut qu’il aimait particulièrement. Il participe aussi à plusieurs captations de pièces de théâtre pour la télévision dont  La garçonnière, 7 ans de réflexion, Le prénom, Un dîner d’adieu ou Times square.

Deux événements quasi simultanés vont lui apporter la popularité.

D’abord son interprétation de Renaud Lepic dans la série Fais pas ci, fais pas ça aux côtés de Valérie Bonneton. C’est Pascal Chaumeil avec qui il restera très complice qui le choisit, « Parce qu’il est arrivé au casting bien coiffé ! ». Anne Giafferi crée les personnages de cette série devenue culte qui fut consacrée par le Festival de la Fiction de La Rochelle.

Et enfin, il jouera au théâtre la pièce « Le prénom » sous la direction de Bernard Murat. Pièce qui deviendra un film sous la direction de ses auteurs Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière. Son interprétation de Claude Gatignol dit « la prune » lui vaudra le César du meilleur comédien dans un second rôle.

Vous le verrez prochainement au cinéma !

Dans Le temps des secrets adapté de Marcel Pagnol par Christophe Barratier. Et sur le petit écran dans Ils étaient dix d’après Agatha Christie dirigé par Pascal Laugier pour M6, J’irai au bout de mes rêves  de Stéphanie Pillonca sur M6, Une affaire française sur TF1 réalisé par Christophe Lamotte où il incarne le capitaine Etienne Sesmat, et pour France 2 dans l’adaptation de Germinal de Zola ou il est Monsieur Hennebeau sous l’oeil de David Hourrègue.

Crédits photos : Arno Lam – Charlette Studio