ARDE MADRID

/

Projection : vendredi 13 septembre à 16h30, Cinéma Le Dragon / Screening : Friday, the 13th of September – 04:30pm, Cinéma Le Dragon ESPAGNE / SPAIN Production : Movistar+ (Domingo Corral, Sandra Hermida, Paco León, Anna R. Costa, Felipe Pontón, Fran Araújo, Ismael Calleja and Cristian Conti) Diffusion / Broadcaster : Movistar+ Distributeur / Distributor : Beta Film Créateurs et Réalisateurs / Creators and Directors : Paco León, Anna R. Costa Scénaristes / Screenwriters : Anna R. Costa, Fernando Pérez, Paco León Compositeur / Composer : Ale Acosta Directrices de production / Production Managers : Sandra Hermida, Begoña Muñoz Corcuera Directeurs de casting / Casting Directors : Anna R. Costa, Paco León, Patricia Álvarez-Miranda, Ana Sainz-Trápaga, Pilar Moya, Javier Braier, Victor Jenkins Directeur de la photographie / Director of Photography : Pau Esteve Birba Cheffe décoratrice / Production Designer : Idoia Esteban Ingénieur du son / Sound Engineer : Sergio Bürmann Monteurs / Editing : Ana Álvarez Ossorio, Alberto Del Toro Format : 8 x 30’ Distribution / Cast : Inma Cuesta, Paco León, Debi Mazar, Anna Castillo, Julián Villagrán, Ken Appledorn, Osmar Múñez, Fabiana, García Lago Résumé : Le Madrid Franquiste des années 60. Ana Mari est une femme loyale et pleine de valeurs qui apprend aux jeunes femmes comment devenir de bonnes mères au foyer. Le gouvernement lui confie alors la mission d’espionner Ava Gardner et ne lui laisse pas le choix de refuser cette mission périlleuse. Elle et l’insouciant Manolo, embauché pour être le chauffeur d’Ava, doivent dès lors se faire passer pour mari et femme. Le style de vie très libertin d’Ava est à l’exact opposé des codes moraux d’Ana Mari. Au milieu de tout ce tumulte, elle réalise peu à peu qu’elle est en train de succomber au charme de Manolo. Summary : Franco’s Madrid in the early 1960s. Ana Mari is a loyal, conservative soul who teaches young ladies how to be good housewives and mothers. When she is asked to work at Ava Gardner’s to spy on her for the government, she doesn’t think twice. But there’s a catch to the job; she and Ava’s chauffeur, happy-go-lucky Manolo, have to pose as husband and wife. Plus, Ava’s liberal lifestyle is the exact opposite of Ana Mari’s own moral code. In all the turmoil, Ana Mari barely notices how she is actually beginning to fall for that crazy, lightheaded Manolo!