Marie Theresa

/ République tchèque

REPUBLIQUE TCHEQUE
Partie 1

Projection : Vendredi 14 septembre, 9H30 – Cinéma Le Dragon (VOSTFR)

Production : Maya Production in association with MR Film and Beta Film for Czech TV, ORF, RTVS and MTVA
Diffusion : Czech TV, ORF, RTVS, MTVA
Distributeur : Beta Film
Réalisateur : Robert Dornhelm
Scénaristes : Miroslava Zlatníková (Coop : Radek Bajgar, Pavel Gotthard)
Directeur de production : Jan Novotný
Compositeur : Roman Kariolou
Directeurs de casting : Nicole Schmied, Zuzana Povýšilová, Daniel Severa, Mandel Helga, Vivid Casting, Petra Vanek Svarinská
Directeur de la photographie : Tomáš Juricek
Chef décoratrice : Katerina Kopicová
Ingénieur du son : Michal Deliopulos
Monteur : Michal Lánský
Durée : 1ère Partie : 99′, 2ème Partie : 102′
Distribution : Marie-Luise Stockinger, Vojtech Kotek, Karl Markovics, Fritz Karl, Zuzana Stivínová, Zoltan Ratoti, Alexander Bárta, Tatiana Pauhofová, Julia Stemberger, Dominik Warta, Jirí Dvorák, Jan Budar, Vladimir Javorský, Cornelius Obonya, Bálint Adorjáni…

Résumé : Au temps des monarchies absolues, l’intrigue politique et la diplomatie par l’amour du mariage n’est pas un mot associé à mariage. Et une impératrice au pouvoir ? Pas même imaginable ! Mais il y a une petite fille brillante qui grandit au palais de la Hofburg : non seulement la belle Marie Thérèse étudie-t-elle des livres qu’elle n’est pas censée lire mais elle a aussi le béguin pour le fringant Duc de Lorraine. Etienne de Lorraine, que son père Charles VI lui permet finalement d’épouser. Quand Charles VI meurt, un édit ouvre la voie le chemin de sa fille vers le trône. Le nouveau souverain des Habsbourg n’a que 23 ans – et attend son quatrième enfant. Maria Theresa répond avec empressement au besoin de réforme de son royaume et gère l’état des choses pendant que son mari dépense une grande partie de son temps avec leurs enfants. Mais l’Autriche semble être sur le point de s’effondrer et les dirigeants européens attaquent bientôt l’empire des Habsbourg. Il faut un chef-d’œuvre diplomatique pour Marie-Thérèse pour gagner des alliés et, éventuellement, revitaliser un empire qui a influencé le reste de l’Europe depuis près de 150 ans.