Elodie Frenck

/

Comédienne

Elodie est née en Suisse, à Lausanne de père péruvien et de mère française.

Très tôt, elle est attirée par les planches et participe pendant plusieurs années à la Ligue d’improvisation Suisse.

Sa passion est récompensée, puisque adolescente, elle obtient le premier rôle dans le téléfilm « Chien et chat » de Philippe Galland, elle a pour partenaires André Dussollier et Roland Giraud.Puis, elle tourne « Louis enfant roi » de Roger Planchon.

Après avoir obtenu son bac, elle s’installe à Paris et intègre la classe libre du Cours Florent.

Depuis elle a enchaîné plus de soixante-dix rôles au théâtre, au cinéma et à la télévision.

Sa capacité à se transformer physiquement s’expriment dans des rôles aussi différents que la cavalière androgyne de « Rose et Noir » de Gérard Jugnot, l’anorexique tragique de « Mange » de Julia Ducournau, « Lady Macduff » dans Macbeth de Stéphane Liard, la meurtrière bourgeoise dans « Capitaine Marleau » de Josée Dayan, la policière tourmentée du « Pont du diable » de Sylvie Ayme,etc…

Et c’est le rôle de la délicieuse Marlène Leroy de la série « Les Petits meurtres d’Agatha Christie » qui lui vaut en 2013 le prix du jeune espoir féminin ici-même au Festival de la Fiction de La Rochelle, et une popularité croissante. De ce personnage de nunuche stéréotypée, clone de Marilyn Monroe, Elodie Frenck a su en faire une jeune femme tendre, courageuse et perspicace qui a touché le cœur de nombreux fans.