President of the Jury: Marie Gillain

En 1991, à l’âge de 17 ans, Marie Gillain fait ses débuts à l’écran avec le réalisateur Bertrand Tavernier dans L’appât, film qui obtient L’ours d’Or à Berlin en 1995. Elle obtient l’ours d’argent de la meilleure comédienne pour ce rôle.

Depuis, sa filmographie ne cesse de grandir. Elle joue sous la direction des frères Taviani, d’Ettore Scola et de Philippe de Brocca dans Le bossu, qui lui apporte sa première nomination pour le César de la meilleure actrice.

Dans les années 2000, elle tourne avec Cédric Klapich dans Ni pour, ni contre, bien au contraire, Danis Tanovic (L’enfer), Régis Wargnier (Pars vite et reviens tard), Guillaume Nicloux (La clef) et Anne Fontaine (Coco avant Chanel).

En 2011, elle incarne auprès de Vincent Lindon, le rôle bouleversant d’une juge d’instruction dans le film Toutes nos envies de Philippe Lioret, ce qui lui vaut sa deuxième nomination pour le césar de la meilleure actrice.

On la retrouve ensuite dans un premier film très prometteur , Landes de François Xavier de Vives avec pour partenaire Jalil Lespert.

L’année 2016 est marquée par son interprétation bluffante de La vénus à la fourrure au théâtre, mis en scène par Jérémie Lippmann, qui lui vaut le Molière de la meilleure actrice.

En 2017, elle tourne pour Pierre Aknine dans Souviens-toi avec Sami Bouajila et réalise son premier court-métrage Timing, qui sera présenté au Festival de Cannes dans le cadre des talents Cannes Adami.

En 2018, elle incarne la délicieuse Speakerine dans la mini série réalisée par Laurent Tuel pour France 2, auprès de Guillaume de Tonquédec.

Elle travaille actuellement sur l’écriture de son premier long métrage en tant que réalisatrice.

Jury